Cameroun: la mise en service de la première turbine de l’usine hydroélectrique de Lom Pangar reportée à décembre 2021




C’est le nouveau calendrier présenté par le chef du gouvernement. L’usine de 30 MW doit être équipée de quatre groupes, d’une puissance nominale de 7,5 MW chacun

 

 

La mise en service de la première des quatres turbines de l’usine de pied de Lom Pangar (Est-Cameroun) n’aura plus lieu en août 2020 comme nous l’avions annoncé en février de l’année dernière.

“La mise en service du premier groupe de 7,5 mégawatts est prévue pour le mois de décembre 2021”, a affirmé le Premier ministre camerounais Joseph Dion Ngute, le 25 novembre lors de la présentation aux députés du Programme économique, financier, social et culturel du gouvernement camerounais pour l’exercice budgétaire 2021.

“La fin des travaux de construction de la ligne de transport est projetée pour le mois de juin 2021”, a ajouté le chef du gouvernement.

Lors de la 4e édition du forum Energie Eau Environnement (forum EEE), organisé à Yaoundé le 19 février 2019, Adrien Towa, directeur des études et projets à l’entreprise publique EDC, avait annoncé que la mise en service du premier groupe de la centrale hydroélectrique de Lom Pangar devait avoir lieu en août 2020, le second en février 2021, le troisième en juin 2021, et le quatrième en août 2021.

Il révisait par là le calendrier présenté le 20 septembre 2018 par le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, qui prévoyait la mise en service du premier groupe vers septembre 2020 et celle du quatrième et dernier groupe vers avril-mai 2021.

L’énergie produite par l’usine de Lom Pangar doit être acheminée à Bertoua via une ligne HT de 90 kV sur une distance d’environ 120 km. Les autres ouvrages de transport comprennent une ligne haute tension de 90 kV qui ira de Bertoua à Abong Mbang et de Bertoua à Batouri ainsi que des postes de transformation HT/MT de 90/30 kV associés.

“Le  taux  d’avancement des travaux de construction de l’usine de pied, d’une capacité installée de 30 mégawatts, ainsi que de la ligne d’évacuation entre Lom Pangar et Bertoua, se situe à environ 23%”, a précisé le Premier ministre camerounais le 25 novembre.

Dans la région, 150 localités au total devraient être électrifiées grâce à cette centrale, qui est une composante du projet hydroélectrique de Lom Pangar.

Le site du Projet hydroélectrique de Lom Pangar est situé à environ 120 km au nord de la ville de Bertoua (chef-lieu de la région de l’Est), non loin du village Deng-Deng, dans le département du Lom-et-Djérem.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *