Cameroun: le taux d’exécution de la centrale hydroélectrique de Lom Pangar toujours “autour de 45%” à la mi-mars 2021




Le bilan fait par le directeur général d’EDC est sensiblement le même que celui établi en décembre 2020

 

 

Le taux d’exécution de la centrale hydroélectrique de 30 mégawatts en construction au pied du barrage de Lom Pangar se situe “autour de 45%”, selon le bilan présenté publiquement par le directeur général d’Electricity Development Corporation (EDC) au cours de la visite effectué sur le site le 16 mars dernier.

C’est sensiblement le même bilan présenté par Théodore Nsangou en décembre 2020. Lors de la descente effectuée le 19 décembre, le DG d’EDC avait situé la réalisation des travaux à “environ 40-45%”.

L’énergie de l’usine de pied de Lom Pangar, dans la région de l’Est, doit être évacuée via une ligne haute tension de 90 kV d’environ 120 km, allant de Bertoua à Abong Mbang et de Bertoua à Batouri; ainsi que des postes de transformation HT/MT de 90/30 kV associés.

Le taux d’exécution de cette ligne, dont l’entreprise publique EDC attend la livraison entre novembre et décembre 2021, est en deçà de 45% a reconnu Théodore Nsangou lors de sa récente visite à l’Est. Dans des chiffres présentés par le Premier ministre Joseph Dion Ngute en novembre 2020, le taux d’exécution de la ligne était évalué à 23%.

L’usine de pied de Lom Pangar doit fournir une offre d’énergie de 30 MW, à travers quatre turbines de 7,5 MW chacune. 

La mise en service de la première des quatre turbines est actuellement envisagée entre décembre 2021 et le premier trimestre 2022.

Dans la région de l’Est, 150 localités au total devraient être électrifiées grâce à ces ouvrages qui sont une composante du projet hydroélectrique de Lom Pangar.

Le site du Projet est situé à environ 120 km au nord de la ville de Bertoua (chef-lieu de la région de l’Est), non loin du village Deng-Deng, dans le département du Lom-et-Djérem.

La livraison de la centrale hydroélectrique et ses infrastructures associées ont déjà connu plusieurs reports.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *