Tunisie: le canadien Zenith Energy rachète les actions de Candax, actif dans la concession pétrolière Ezzaouia




Zenith Energy versera à Candax 150 000 dollars à la finalisation de la transaction, puis 100 000 dollars dans les 60 jours suivant cette opération; et des royalties de plus de 50 000 dollars par an pendant 10 ans

 

 

La compagnie pétrolière canadienne Zenith Energy a officialisé, le 15 mars, la signature d’un contrat d’achat d’actions entre sa filiale Zenith Energy Africa Limited (ZEAL) et la société canadienne Candax Energy Limited, en vue de racheter 100% de la participation de cette dernière dans Ecumed Petroleum Zarzis Ltd (EPZ), joint-venture qui détient 45% des droits d’exploitation de la concession Ezzaouia

Dans le cadre de cette entente, Zenith Energy paiera à Candax 150 000 dollars à la finalisation de l’opération; un paiement additionnel de 100 000 dollars par émission de nouvelles actions dans les 60 jours suivant l’achèvement de la transaction; et des royalties de 0,35 dollars par baril d’hydrocarbures produit dans la concession pendant 10 ans, soit plus de 50 000 dollars par an.

Ezzaouia est une concession onshore située dans la ville de Zarzis, au sud du golfe de Gabès. Elle est exploitée par Maretap, coentreprise détenue à 50% par EPZ et à 50% par la société publique ETAP (Entreprise tunisienne d’activités pétrolières). ETAP détient 55% de la concession.

Ezzaouia produit actuellement environ 465 barils de pétrole par jour (210 barils nets pour Zenith). 

Un programme d’activités pour le forage de nouveaux puits est prévu pour rehausser la production à 1 000 barils de pétrole par jour (450 barils pour Zenith). 

Le site de la concession abrite des capacités de traitement et de stockage d’hydrocarbures d’une capacité d’environ 20 000 barils de pétrole.

Maretap, la société d’exploitation commune, exploite un terminal pétrolier d’une capacité de 200 000 barils de brut, au port de Zarzis; terminal qui permet d’exporter l’or noir d’Ezzaouia vers les marchés internationaux.

ETAP et EPZ attendent une prolongation de la durée d’exploitation de la concession de 20 ans. La demande, qui doit obtenir l’accord du parlement, aurait reçu un avis favorable du ministère de l’Industrie et des PME en avril 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *