Cameroun: les ouvrages d’évacuation d’énergie du barrage de Memve’ele (211 MW) pourraient être achevés en 2020 (direction du projet)




Nouveau délai présenté par Dieudonné Bisso le 19 février 2019 à Yaoundé

 

Le calendrier de mise en service du barrage de Memve’ele (211 MW), avec tous les différents aménagements prévus pour l’évacuation de l’énergie produite, est projeté en 2020, a affirmé mardi, 19 février, à Yaoundé, le directeur du projet Memve’ele – Dieudonné Bisso -, au cours d’un exposé présenté dans le cadre de la 4e édition du Forum EEE.

La construction du barrage – situé à Nyabizan, localité de l’arrondissement de Ma’an, département de la Vallée du Ntem, dans la région du Sud – est achevé depuis le premier semestre 2017.

La “réception provisoire partielle” de l’ouvrage a eu lieu le 08 février 2018 mais l’énergie fournie par l’usine de production n’est pas encore disponible au poste de Nkolkoumou à Yaoundé, pour être injectée dans le Réseau interconnecté Sud (RIS), l’un des principaux réseaux interconnectés du Cameroun.

L’énergie fournie par Memve’ele doit être injectée dans le RIS à travers une ligne de transport d’électricité qui va de Nyabizan à Ebolowa (175 km) puis d’Ebolowa (chef-lieu de la région du Sud) au poste de Nkolkoumou à Yaoundé; le tout sur une distance de près de 300 km.

La ligne Nyabizan – Ebolowa est achevée tandis que celle allant d’Ebolowa à Yaoundé est encore en cours de construction. En juillet, le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, avait indiqué néanmoins qu’une partie de l’énergie – 80 MW – serait injectée dans le RIS avant la fin de l’année 2018, à partir du poste de Mbalmayo.

Cette prévision n’a pas eu lieu à l’échéance annoncée. Pour le directeur du projet d’aménagement hydroélectrique Memve’ele, cette phase pourrait avoir plutôt lieu “début mars” 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *