Cameroun: le barrage de Memve’ele pourrait livrer “au moins 80 MW” dans le réseau interconnecté Sud d’ici fin 2018 (ministre de l’Energie)




Donnée présentée par le ministre de l’Eau et de l’Energie, Gaston Eloundou Essomba, jeudi 19 juillet. L’exploitation complète de la puissance installée du barrage (211 MW) reste toujours conditionnée par l’achèvement de la ligne de transport d’électricité

 

Le barrage hydroélectrique de Memve’ele pourrait livrer “au moins 80 MW de puissance supplémentaire dans le Réseau interconnecté Sud” d’ici à la fin de l’année, a déclaré le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, ce 19 juillet en mi-journée sur la radio publique nationale.

Le Réseau interconnecté Sud (RIS) alimente en électricité les régions méridionales du Cameroun tandis que le Réseau Interconnecté Nord (RIN) dessert les parties septentrionales. Un autre réseau, autonome, et constitué uniquement de centrales thermiques, alimente la région de l’Est.

Le barrage de Memve’ele, construit à Nyabizan dans la région du Sud, doit injecter une puissance de 211 MW dans le RIS. L’ouvrage, achevé, a été réceptionné par le gouvernement en février 2018 sans les ouvrages d’évacuation de l’énergie.

L’énergie fournie par Memve’ele (211 MW) doit être injectée dans le Réseau interconnecté Sud (RIS) à travers une ligne de transport d’électricité qui va de Nyabizan à Ebolowa (175 km) puis d’Ebolowa (chef-lieu de la région du Sud) au poste de Nkolkoumou à Yaoundé; le tout sur une distance de près de 300 km.

La ligne allant de Nyabizan à Ebolowa est quasiment achevée mais celle allant d’Ebolowa à Yaoundé en passant par le poste de Mbalmayo (région du Centre), est encore en construction. Les 80 MW prévisionnels annoncés par le ministre sont ceux qui devraient être injectés à Mbalmayo.

La ligne complète de transport de l’électricité produite à Memve’ele ne sera pas livrée avant fin 2019, comme Energies Media l’a relevé en juin 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *