Ouganda: Tullow quitte le projet d’exploitation des hydrocarbures du lac Albert




L’entreprise britannique a cédé au groupe pétrolier français Total la totalité de ses parts dans quatre licences du projet de développement du lac Albert et dans le projet de l’oléoduc EACOP

 

La compagnie britannique Tullow a conclu un accord avec Total pour la cession au groupe pétrolier français de l’ensemble de ses parts dans le projet de développement du lac Albert et dans projet d’oléoduc d’exportation de l’Afrique de l’Est (East African Crude Oil Pipeline, EACOP).

Sous les eaux et sur les rives du lac Albert, reposent l’équivalent de 6,5 milliards de barils de brut, dont environ 1,4 milliard récupérables dans l’état actuel des découvertes. Les gisements ont été découverts en 2006 mais l’exploitation n’a pas encore démarré.

La coentreprise entre Cnooc, Tullow et Total, en partenariat avec la Compagnie pétrolière nationale d’Ouganda Unoc, détient les droits pour les projets pétroliers Kingfisher (Cnooc opérateur), Kaiso-Tonya (Tullow opérateur) et Tilenga (Total opérateur), situés dans le bassin Albertine, le long de la côte est du lac Albert, à l’ouest du pays, à la frontière de l’Ouganda et de la République démocratique du Congo.

Selon le communiqué publié par Total le 23 avril, l’accord conclu avec Tullow porte sur l’acquisition de la totalité des 33,3334 % actuellement détenus par l’entreprise britannique dans chacune des licences EA1, EA1A, EA2 et EA3A du projet de lac Albert ainsi que dans le projet EACOP.

La compagnie chinoise CNOOC a la même participation que Tullow dans chacune des licences et détient par ailleurs un droit de préemption sur 50% de la transaction conclue entre l’entreprise britannique et Total.

Dans le cadre de leur entente, Total devra verser à Tullow 575 millions de dollars, dont un versement initial de 500 millions de dollars à la finalisation de l’accord, et 75 millions de dollars lors de la décision finale d’investissement des partenaires du projet de développement du lac Albert. “Seront en outre versés à Tullow des paiements conditionnels, indexés sur la production et sur le cours du pétrole dès que les prix du Brent seront supérieurs à 62 dollars le baril”, a précisé Total dans le communiqué.

Le projet EACOP, auquel sont associés les gouvernements ougandais et tanzanien, prévoit la construction d’un oléoduc de 1 443 km de long (dont 296 km en Ouganda) pour exporter le brut qui sera extrait du lac Albert jusqu’au port de Tanga en Tanzanie, pour exportation vers les marchés internationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *