Burkina Faso: premier équilibre de l’offre et de la demande d’énergie en 2020




« Pour la première fois depuis 10 ans, nous avons réussi à équilibrer l’offre et la demande dans le domaine de l’énergie », a indiqué le 22 avril le porte-parole du gouvernement burkinabé, Rémis Dandjinou

 

Le Burkina Faso est parvenu, pour la première fois cette année, à équilibrer l’offre et la demande en matière énergétique durant la période de pointe, a déclaré le 23 avril le porte-parole du gouvernement, Rémis Dandjinou, à l’issue du Conseil des ministres.

« Pour la première fois depuis 10 ans, nous avons réussi à équilibrer l’offre et la demande dans le domaine de l’énergie. Aujourd’hui, nous avons en disponibilité plus de 700 mégawatts réparti entre 250 mégawatts importés avec la Côte d’Ivoire et le Ghana, et le reste étant produit soit, par les acteurs privés, soit par la société nationale d’électricité (SONABEL) », a-t-il indiqué.

« Nous avons cependant une marge relativement limitée de 50 mégawatts qui fait que lors que nous avons des lignes qui connaissent des pannes, notamment des surcharges au niveau du matériel ou de la vétusté de ces lignes-là, il y a des coupures de courant qui interviennent dans certaines localités », a ajouté le porte-parole du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *