Cameroun/Projet Nachtigal: des infrastructures sociales inaugurées dans la commune d’Obala




Des salles de classes équipées et des forages ont été réceptionnés dans divers villages de l’arrondissement le 10 juin

 

Des gestes qui peuvent paraître insignifiants dans une localité peuvent devenir des événements ailleurs, comme l’installation de forages. Dans le cadre de son Plan de gestion environnemental et social (PGES), la société du projet hydroélectrique Nachtigal réalise depuis 2018 des infrastructures éducatives et sociales au bénéfice des communautés se trouvant dans la zone d’implantation du projet. Alors que certains considèrent simplement cela comme une obligation de l’entreprise, d’autres valorisent ces initiatives comme des moyens d’amélioration de la qualité de vie pour leur communauté. Ce 10 juin, c’était le tour de certains villages (Nkolbene, Mekas, Elomzock et Minkama Pionnier) d’Obala, commune du département de la Lékié dans la région du Centre, de recevoir officiellement des ouvrages réalisés par Nachtigal Hydro Power Company (NHPC). 

A Minkama Pionnier, le chef Balthazar Maga Ndjomo s’est réjoui du forage construit pour les habitants du village, une grande première en matière d’accès à l’eau potable, a-t-il expliqué. Depuis sa création en 1967, “le village n’avait jamais eu de forage”, il y avait de la “boue”, a-t-il commenté en costume de chef traditionnel des grands jours. 

Garantie

Après réception des forages, les populations peuvent signaler toute panne pendant la durée de la garantie du constructeur (six mois) afin de la voir réparer gratuitement par NHPC. Après les six mois, la mairie prend le relais pour l’assistance technique et d’autres soucis éventuels pouvant être rencontrés par les utilisateurs du forage. 

© Energies Media

Le sentiment d’avoir un ouvrage qui va aider la population est le même qu’a partagé Léon Zoa Mekobo, chef traditionnel du village Mekas, devant les autorités administratives d’Obala et une délégation de NHPC. Sollicité en amont pour savoir où il souhaitait voir installé un forage, le chef a confié qu’il avait choisi l’école publique de Mekas, pour fournir de l’eau potable aux enfants et à des éléments des forces de défense et de sécurité – en formation – souvent de passage dans la zone.  

Autre école publique d’Obala bénéficiaire d’infrastructures: celle d’Elomzok. Ici, NHPC a construit un forage, deux salles de classes avec les équipements (tableaux, tables bancs, bureau de maître) ainsi que des latrines.

Des actions futures

Pour Joseph Tsana Enama, responsable de la Restauration des moyens d’existence à NHPC, qui représentait le directeur général Vincent Leroux, l’ensemble des ouvrages inaugurés ce 10 juin à Obala, après d’autres communes comme Ntui et Mbandjock, représente des besoins identifiés par les communautés. NHPC avait signé en août 2021 un partenariat avec la mairie d’Obala pour la mise en œuvre d’actions de développement communal et d’amélioration des conditions de vie des populations. 

© Energies Media

Voir les infrastructures réalisées en “deux ans” traduit “la célérité” et “le sérieux de cette entreprise à remplir ses engagements” , a apprécié la représentante du maire d’Obala à la réception des ouvrages construits à l’école publique d’Elomzock. 

De nouvelles conventions sont en préparation pour de nouvelles actions à Obala cette année 2022, et même 2023, a assuré Joseph Tsana Enama. “Nous sommes dans la Lékié pour 35 ans”, a-t-il déclaré, rappelant par là la durée pendant laquelle le barrage Nachtigal sera exploité par NHPC avant sa cession à l’Etat du Cameroun. 

Le projet d’aménagement hydroélectrique de Nachtigal, que pilote la société, vise la construction d’un barrage et d’une usine hydroélectrique de 420 MW – près du tiers de la capacité de production d’électricité actuelle du Cameroun – sur le fleuve Sanaga. L’achèvement du projet est prévu pour le moment au troisième trimestre 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *