Siemens Energy retenue pour les équipements de production électrique du projet Mozambique LNG




Ces équipements visent à générer environ 324 MW au site du projet de gaz naturel liquéfié à Cabo Delgado, dans le nord du pays

 

 

La coentreprise CCS JV – formée par l’entreprise italienne Saipem, l’américaine McDermott et la société d’ingénierie japonaise Chiyoda -, attributaire du contrat des installations de liquéfaction de gaz naturel du projet de la zone Offshore 1 (Offshore Area 1), a sollicité Siemens Energy pour la fourniture des équipements de production d’électricité et des compresseurs à gaz sur le site du projet à Cabo Delgado (nord du Mozambique).

Dans le cadre du contrat accordé à Siemens Energy pour la production d’électricité, l’entreprise allemande livrera six turbines à gaz SGT-800 de 54 MW de puissance nominale chacune.

La livraison des compresseurs est prévue pour 2021; tandis que la livraison de toutes les turbines à gaz est projetée entre le second semestre 2021 et le premier semestre 2022, selon les indications fournies dans un communiqué de Siemens publié le 14 octobre.

Le projet de gaz naturel liquéfié de la zone Offshore 1 (encore appelé Mozambique LNG) est le premier développement à terre d’une usine de GNL dans le pays. Il comprend le développement de deux champs gaziers et la construction de deux trains de liquéfaction d’une capacité totale de 13,1 millions de tonnes par an.

Mozambique LNG est piloté par Total E&P Mozambique Area 1, filiale de la multinationale française Total – opérateur avec 26,5% des parts dans l’association du projet; -aux côtés du japonais Mitsui (20%), la Compagnie nationale des Hydrocarbures du Mozambique ENH (15%), le singapourien ONGC Videsh (10%), BEAS Rovuma Energy Mozambique Ltd. (10%), BPRL Ventures Mozambique BV (10%) et le thaïlandais PPTEP (8,5%).

La première production de GNL du projet est attendue en 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *