Cameroun: unique acheteur de l’énergie du futur barrage de Nachtigal, Eneo a reçu une notification de “force majeure” de NHPC




La société du projet hydroélectrique a transmis la notification à cause de la pandémie de Covid-19 qui a limité les déplacements. Quelques mois de retard en vue mais le délai de livraison de l’infrastructure demeure 2023

 

 

La société de distribution de l’électricité du Cameroun, a annoncé, dans son récent bulletin d’informations trimestriel d’août 2020, avoir reçu “une notification de force majeure de la société NHPC qui a dû suspendre le chantier de construction de Nachtigal pour force majeure du fait du Covid-19”.

La force majeure est une disposition juridique souvent utilisée pour délier une personne ou une entité de ses engagements contractuels en cas de survenu d’un événement imprévisible.

Du côté de Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), il a été expliqué à Energies Media que les travaux n’ont pas été vraiment arrêtés mais que les contraintes (de déplacement, distanciation sociale, etc.) liées aux mesures de lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19 ont été à un moment un frein et ont créé un décalage d’environ quatre mois dans le calendrier de livraison du projet. 

Le barrage sera toutefois livré au courant de l’année 2023 comme attendu, nous a-t-on assuré.

L’aménagement hydroélectrique de Nachtigal vise la construction d’un barrage et une usine hydroélectrique de 420 MW sur le fleuve Sanaga.

L’énergie produite par la centrale sera cédée au concessionnaire du service public de la production et de la distribution de l’électricité Eneo à un tarif de 0,061 euro par kWh pendant 35 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *