Guinée: des ingénieurs locaux formés en Chine pour la gestion des barrages hydroélectriques




Ces ingénieurs vont être déployés sur les barrages de Kaléta (240 MW) et Souapiti (450 MW)

 

Une trentaine de jeunes ingénieurs guinéens, rentrés de Chine après une formation de 18 mois, ont été reçus le 18 février dernier par le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique de Guinée, Cheick Taliby Sylla, en présence de responsables de China International Water & Electric Corporation (CWE), société chinoise en charge de la construction du barrage hydroélectrique de Souapiti.

Ces ingénieurs guinéens seront bientôt déployés sur les différents sites des barrages en construction dans le pays.

La Guinée et la Chine collaborent dans le domaine de la formation, avec le renforcement des compétences des jeunes recrutés dans les filières de l’ingénierie des institutions d’enseignement du pays, pour faire face au besoin crucial en main-d’oeuvre locale dans le cadre de la gestion des barrages hydroélectriques de Kaléta (240 MW) et Souapiti (450 MW).

Devant les jeunes ingénieurs formés en Chine, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique a rappelé que le gouvernement guinéen a mis en place un programme de formation de jeunes ingénieurs dans le secteur de l’électricité, d’un montant de 250 000 dollars.

Dans le cadre de ce programme, le ministère de l’Energie et de l’Hydraulique cible la formation de plus de 1 000 jeunes afin de combler le déficit de la main-d’oeuvre dans le secteur énergétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *