Burkina Faso: les députés approuvent le financement de la BAD pour l’interconnexion électrique avec le Nigeria, le Niger, le Bénin et le Togo




Le projet de loi portant sur le financement, par la Banque africaine de développement, du projet “Dorsale Nord”, a été adopté par l’Assemblée nationale burkinabè le 06 mai

 

L’Assemblée nationale du Burkina Faso a adopté, le 06 mai à Ouagadougou, le projet de loi portant sur le financement, par la Banque africaine de développement (BAD), de l’interconnexion électrique du Burkina avec quatre autres pays d’Afrique de l’Ouest: Nigeria, Niger, Bénin, Togo.

Ledit projet de loi était défendu devant les députés par le ministre de l’Energie, Bachir Ismaël Ouedraogo.

La BAD s’est engagée à fournir 39,37 milliards de FCFA (soit près de 60 millions d’euros) pour le financement d’une partie des besoins de ce projet d’interconnexion électrique.

Le coût total de réalisation de ce projet baptisé “Dorsale Nord” est estimé à environ 305,099 milliards de francs CFA (environ 364 millions d’euros). Il facilitera les échanges d’énergie (dans le sens de l’achat ou de la vente) entre les différents pays concernés.

Le tracé global de la ligne de 330 kV prévue pour l’interconnexion porte sur une distance globale de plus de 800 km entre le Nigéria et le Burkina Faso.

Le projet permettra par ailleurs d’électrifier les localités situées le long de la ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *