Gambie: pas de découverte de pétrole de taille commerciale dans le puits Bambo-1




Le puits foré au sein du bloc A2 au large de la Gambie a été bouché et abandonné. L’entreprise australienne Far dit poursuivre l’exploration d’hydrocarbures dans la zone sur d’autres prospects

 

L’entreprise australienne Far a annoncé, le 23 décembre, la fin des opérations de forage et d’évaluation des données du puits Bambo-1, avec des résultats infructueux. 

Le puits ciblait un potentiel récupérable estimé à 1,118 milliard de barils de ressources prospectives d’hydrocarbures de type P50 (50% des chances d’être produites). 

Far dit y avoir rencontré des “indices” de pétrole mais dans des réservoirs de mauvaise qualité. Bambo-1, localisé au sein du bloc A2 au large de la Gambie, a été foré à une profondeur totale de 3216 mètres. Un puits de dérivation foré à proximité (Bambo-1ST1) a quant à lui été foré à 3317 mètres.

Le bloc A2 est le premier des blocs dans lesquels la Gambie espère démarrer sa première production de pétrole. 

Même si l’analyse des données n’a pas été concluante, Far se réjouit tout de même qu’elle a permis de déterminer les éléments confirmant la présence d’un système pétrolier dans la zone et que les données techniques récoltées seront utilisées dans les futures opérations. 

Les deux puits ont été bouchés et abandonnés. 

L’entreprise compte poursuivre les travaux d’exploration des blocs A2 et A5 avec les partenaires de la coentreprise possédant les droits des deux blocs: la compagnie pétrolière malaisienne Petronas et le gouvernement gambien. Far détient une participation directe de 50% dans les deux blocs, avec le statut d’opérateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *