Cameroun : le marché national du gaz naturel est “embryonnaire” (SNH)




Les projets réalisés localement permettent pour le moment d’absorber environ 34 millions de pieds cubes par jour tandis que les quantités exportées représentent 180 millions de pieds cubes par jour

 

La taille actuelle du marché national ne permet pas d’absorber la totalité du gaz naturel produit au Cameroun, constate la Société nationale des hydrocarbures (SNH) dans l’édition du mois d’octobre 2018 de son magazine d’informations.

“La taille embryonnaire du marché national du gaz naturel (environ 34 millions de pieds cubes de gaz par jour), constituée d’une centrale thermique à Kribi et d’un réseau de distribution à Douala, ne permet pas d’absorber les volumes de gaz naturel actuellement exportés, à savoir 180 millions de pieds cubes par jour”, explique le directeur commercial de la SNH, Simon Paley.

La consommation nationale est portée par la centrale thermique de Kribi (216 MW) et la distribution de gaz naturel – produit sur le champ Logbaba – pour des industries et une centrale thermique de 30 MW à Douala.

Le Cameroun a produit environ 550 millions de m3 de gaz naturel en 2017 et à peu près 1,864 milliard de m3 de gaz naturel en 2018 du fait de la mise en service du Hilli Episeyo, une usine flottante de liquéfaction de gaz naturel ancrée au large de Kribi (Sud-Cameroun).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *