Cameroun: les recettes pétrolières en hausse de 37,5 millions d’euros au premier semestre 2018




Chiffrées à 220,2 milliards de F CFA (environ 334,6 millions d’euros), elles correspondent à une réalisation de 106,5% par rapport aux prévisions

 

Les recettes pétrolières versées au Trésor public camerounais sur les six premiers mois de l’année se chiffrent à 220,2 milliards de F CFA (environ 334,6 millions d’euros), selon une note présentant l’exécution du budget de l’Etat à fin juin 2018 ; publiée vendredi dans la presse publique par le ministère des Finances (Minfi).

Ces recettes comprennent 186 milliards F CFA de redevance pétrolière et 34,1 milliards F CFA d’impôt sur les sociétés pétrolières.

« Par rapport aux 206,8 milliards de prévision semestrielle, elles enregistrent un  taux de réalisation de 106,5% », précise la note.

En comparant avec les données enregistrées à la même période en 2017 – 195,5 milliards F CFA -, ce résultat correspond à une hausse de 24,7 milliards de F CFA (environ 37,5 millions d’euros).

Parmi les facteurs ayant contribué à ce résultat, le Minfi évoque essentiellement « l’augmentation de 35,6% en glissement annuel des cours mondiaux du pétrole, qui se situent en moyenne à 70,7 dollars le baril, soit 19,3 dollars au-dessus du prix retenu dans la loi de finances 2018. »

Le budget de l’Etat camerounais – tel qu’arrêté dans l’ordonnance du 04 juin 2018 modifiant et complétant certaines dispositions de la loi du 20 décembre 2017 portant loi de Finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2018 – se chiffre à 4689,5 milliards de F CFA. La loi de Finances adoptée fin 2017 tablait initialement sur 4513,5 milliards de F CFA.

Les recettes pétrolières, selon l’ordonnance, devraient contribuer au budget de l’Etat 2018 à hauteur de 469 milliards de F CFA, contre 387 milliards de F CFA pour la loi de Finances votée en décembre 2017.

Ressources budgétaires totales

Les recettes budgétaires internes recouvrées entre janvier et juin 2018 se chiffrent à 1 561,3 milliards de F CFA, soit une hausse de 87,4  milliards par rapport à la même période en 2017 où elles se situaient à 1 473,9 milliards.

« Le taux de réalisation des recettes budgétaires internes est de 95,9% par rapport aux 1627,8 milliards d’objectif semestriel », relève le Minfi.

Le Cameroun n’a pas globalement atteint ses objectifs semestriels au niveau des ressources prises dans leur globalité.

Par rapport au premier semestre 2017, où elles se situaient à 1911,3 milliards, les ressources budgétaires totales réalisées au terme des six premiers mois de cette année – 2184,6 milliards de F CFA – sont en hausse de 273,3 milliards  (+14,3%).

Cependant, « l’objectif du semestre pour les ressources budgétaires totales, fixé à 2 310,5 milliards [F CFA, NDLR], n’a pas été atteint. Leur taux de réalisation est de 94,6% », reconnait le ministère des Finances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *