Cameroun/Distribution de l’électricité: une niche dans la fabrication des poteaux en béton




Alors qu’ils étaient essentiellement importés pour les besoins d’Eneo, la société travaille depuis 2018 à renforcer la production locale des poteaux béton. Six entreprises déjà partenaires du concessionnaire du service public de la distribution de l’électricité

 

 

Entre janvier et juin 2020, les entreprises “mobilisées” par Eneo pour la production des poteaux en béton pour les lignes de distribution de l’électricité ont livré 6 500 pylônes, renseigne la filiale de l’investisseur britannique Actis (qui contrôle Eneo) dans son bulletin d’information du mois d’août.

Cette production locale de poteaux béton fait partie d’un programme pilote lancé par Eneo en 2018 pour renforcer le tissu industriel camerounais dans ce secteur. Cette année là, elle avait démarré avec 1 800 poteaux. Ce sont les ingénieurs d’Eneo qui fixent les “normes de production et d’implantation” pour les entreprises sélectionnées.

Actuellement, pour la production, la filiale d’Actis travaille avec six entreprises basées à Douala (SCCP, CCCG), Yaoundé (Leader), Garoua (CBD), Ngaoundéré (SET) et Limbe dans le Sud-Ouest (Law Brothers). 

“Les opérateurs économiques intéressés ont créé de nouvelles petites et moyennes industries employant en moyenne 30 personnes chacune. Soit environ deux cents emplois créés”, explique Eneo.

Au niveau de l’implantation des poteaux béton, les entreprises chargées de l’activité “sont des sociétés du secteur électrique qui jusque-là n’étaient habituées qu’aux poteaux bois. Elles développent, avec le concours des ingénieurs d’Eneo, une nouvelle expertise”, se félicite le concessionnaire de la distribution de l’électricité. 

Eneo prévoit officiellement d’installer 90 000 poteaux en 2020 et 2021, “dont plusieurs en béton”. La part belle sera cependant faite aux poteaux bois.

La filiale d’Actis indique avoir déjà remplacé 6 256 poteaux depuis juin 2020, “dont 670 poteaux béton déclarés”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *