Cameroun: la dette d’Eneo pour la centrale à gaz de Logbaba était chiffrée à 9,1 millions de dollars au 31 mars 2020




L’approvisionnement en énergie à partir de cette centrale est suspendue depuis le 14 septembre 2019. Au 31 décembre, la dette d’Eneo pour cette centrale exploitée par Altaaqa et approvisionnée en combustible par Gaz du Cameroun représentait 10,5 millions de dollars. Entretemps, 5,1 millions de dollars ont été réglés mais pas de changement significatif. Explications

 

 

Le montant brut de la dette d’Eneo – société concessionnaire de la distribution d’électricité au Cameroun -, pour les 30 MW de la centrale à gaz de Logbaba, au 31 mars 2020, s’élevait à 9,1 millions de dollars dont 5,2 millions net pour Gaz du Cameroun (GDC), a appris Energies Media auprès de Victoria Oil & Gas (VOG) dans ses résultats du premier trimestre 2020.

Pour rappel, l’approvisionnement d’Eneo en énergie à Logbaba (Littoral) est suspendue depuis le 14 septembre 2019. La centrale thermique à gaz de 30 MW qui fournit souvent de l’énergie à Eneo est exploitée par Altaaqa Alternative Solutions Projects DWC-LLC. Le combustible (gaz naturel) est fourni par GDC, filiale de l’entreprise britannique VOG. Au 31 décembre, la dette d’Eneo en lien avec la centrale de Logbaba s’élevait à 10,5 millions de dollars (environ 6,31 milliards de F CFA) Sur cette ardoise, le montant dû à GDC était d’environ 6 millions de dollars (3,6 milliards de F CFA).

Pour réduire sa dette liée à la centrale de Logbaba, Eneo s’est engagée à payer ses fournisseurs en émettant des billets à ordre (écrit par lequel le tireur s’engage à payer une somme à une échéance déterminée à son fournisseur). 

D’après les explications de VOG, Eneo a ainsi fourni à GDC quatre billets à ordre de BGFIBank Cameroun, qui héberge des comptes d’Eneo et de GDC.

La valeur des billets à ordre reçus d’Eneo s’élève à 5,1 millions de dollars américains dont 2,9 millions de dollars nets pour GDC au 31 mars 2020. Ces billets à ordre représentent le paiement des factures des mois de mai, juin, juillet et août 2019.

L’échéance de ces billets à ordre s’étale de mai à août 2020. Lorsque chaque billet arrive à échéance, le montant attendu est réglé.

VOG rappelle que ce n’est pas la première fois qu’Eneo procède par des billets à Ordre. En 2017 déjà, GDC avait reçu 10 billets à ordre qui avaient été “tous réglés” comme prévu.

Eneo semble cependant perdant dans la situation actuelle du contrat liant l’entreprise à la filiale de VOG pour la centrale à gaz de Logbaba. Altaaqa a suspendu ses opérations mais GDC, même sans fournir de gaz, a continué à facturer Eneo sur la base de la clause “Take or pay” (mécanisme par lequel le vendeur garantit la livraison d’une certaine quantité de gaz et l’acheteur le paiement du prix, qu’il en prenne livraison ou non) contenue dans le contrat de vente et d’achat de gaz signé entre les deux entités.

Selon Victoria Oil and Gas, GDC s’attend à recevoir le paiement intégral “en temps voulu” et travaille par ailleurs avec le gouvernement et Eneo pour que chacune des parties puisse régulièrement payer ses factures dans un délai de 14 jours dès la transmission de ces dernières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *