Cameroun: closing financier du projet hydroélectrique Nachtigal atteint




La dette totale contractée pour ce projet, qui prévoit la construction d’une centrale de 420 MW, représente 916 millions d’euros sur un coût global de 1,26 milliard d’euros

 

La société du projet hydroélectrique Nachtigal (NHPC) et l’IFC, institution qui a coordonné la mobilisation des fonds nécessaires au lancement du projet, ont finalisé le financement le 24 décembre dernier; a appris Energies Media auprès de Emerging Africa Infrastructure Fund (EAIF).

EAIF est l’un des bailleurs de fonds du projet, avec un apport de 50 millions d’euros sous forme de prêt d’une durée de 18 ans.

La réalisation du projet hydroélectrique Nachtigal a été arrêtée à un coût global de 1,26 milliard d’euros, dont 916 millions d’euros sous forme de dettes.

Le projet comprend un barrage et une usine hydroélectrique de 420 MW sur le fleuve Sanaga au niveau des chutes de Nachtigal, à 65 km au nord-est de Yaoundé; et une ligne de transport d’électricité de 50 km. L’énergie produite par la centrale représentera environ un tiers de la production électrique du Cameroun.

Initialement constituée de trois actionnaires – EDF (40%), Etat du Cameroun (30%) et IFC (30%) – la société du projet Nachtigal compte désormais cinq actionnaires dont la participation dans le capital est répartie comme suit: EDF (40%), IFC (20%), Etat du Cameroun (15%), Africa50 (15%) et STOA (10%).

La livraison du projet est prévue à l’horizon 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *