Ouganda: TotalEnergies confirme le début de la production du projet pétrolier Tilenga « début 2025 »




La production durera 15 à 20 ans, a expliqué à Paris le président-directeur général de TotalEnergies, Patrick Pouyanné, lors de l’assemblée générale ordinaire et extraordinaire du groupe

 

TotalEnergies prévoit de commencer « début 2025 » en Ouganda la production sur le projet pétrolier Tilenga, a indiqué le 25 mai à Paris son président-directeur général, Patrick Pouyanné (photo), au cours de l’assemblée générale ordinaire et extraordinaire du groupe.

Évoquant des programmes d’énergie solaire ou d’installations de puits d’eau dans les villages, le PDG s’est aussi engagé à « réinvestir une partie significative » des bénéfices tirés de ces projets « directement en Ouganda », soit « dans des projets d’énergies renouvelables qui sont complètement notre stratégie, soit dans des projets qui correspondent aux besoins premiers de la population ».

« Certains dénoncent le fait qu’il s’agit d’un nouveau champ pétrolier, mais la production qui durera 15 à 20 ans est compatible d’un point de vue des critères d’investissement que nous nous sommes donnés, y compris par rapport à notre objectif de net zéro 2050 », a-t-il affirmé.

Critiqué par des organisations environnementales, TotalEnergies s’est engagé au cours de son AG du 25 mai à une série d’actions en faveur de l’environnement en Ouganda. Le groupe s’engage, entre autres, à augmenter de 50% les effectifs des rangers dans les parcs naturels où sont situés les gisements pétroliers; « à restaurer plus de 1 000 hectares de forêt tropicale et à préserver 10 000 hectares de forêt naturelle » afin de « construire des continuités de massifs pour que les chimpanzés puissent circuler librement ». 

TotalEnergies a annoncé en février avoir conclu avec l’Ouganda, la Tanzanie et le géant pétrolier chinois CNOOC un accord d’investissement de 10 milliards de dollars dans le cadre du projet d’exploitation du pétrole ougandais.

Le projet Tilenga, opéré par TotalEnergies, est localisé à Buliisa, au nord-est du lac Albert, à la frontière de l’Ouganda et de la RDC. Il a le potentiel de générer plus de 200 000 barils de pétrole brut par jour.

Une fois en production, les ressources de Tilenga seront acheminées au port de Tanga en Tanzanie – pour exportation – via un oléoduc de 1 443 km (projet EACOP).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *