L’IFC achète 200 millions de dollars d’obligations vertes placées par la banque sud-africaine Standard Bank Group à la Bourse de Londres




L’opération a eu lieu le 02 mars pour ces obligations arrivant à maturité dans 10 ans

 

La Société financière internationale du Groupe de la Banque mondiale (IFC) a acheté, lundi 02 mars, 200 millions de dollars d’obligations vertes (green bond) placées par la banque sud-africaine Standard Bank Group à la Bourse de Londres (London Stock Exchange).

Ces obligations arrivent à maturité dans 10 ans et représentent, selon l’IFC, les plus importantes du genre réalisées par un acteur africain et les premières de l’Afrique du Sud hors du continent.

L’opération réalisée par la banque sud-africaine Standard Bank Group vise à améliorer l’accès à la finance climatique en finançant des projets menés dans le domaine des énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, les bâtiments verts et la gestion efficace des ressources en eau.

D’après l’IFC, les projets d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique menés en Afrique du Sud sont actuellement financés à environ 45% par les banques commerciales.

Toujours d’après l’institution du Groupe de la Banque mondiale, le potentiel d’investissement dans les projets soucieux du climat en Afrique du Sud, d’ici à 2030, représente 588 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *