Interconnexion électrique Egypte-Arabie saoudite: accords du projet signés par EETC et Saudi Electricity Company




Le projet d’une valeur de 1,8 milliard de dollars permettra aux deux pays d’échanger 3 000 MW d’énergie, à travers trois sous-stations électriques, des câbles aériens s’étendant sur environ 1350 km et 22 km de câbles sous-marins

 

La société égyptienne de transport de l’électricité (Egyptian Electricity Transmission Company, EETC) et la compagnie d’électricité publique d’Arabie saoudite (Saudi Electricity Company, SEC) ont signé, mardi 05 octobre, les accords du projet de réalisation de l’interconnexion électrique des réseaux d’Egypte et d’Arabie saoudite.

Il sera exécuté par trois consortiums de sociétés internationales et locales, ont indiqué les parties égyptienne et saoudienne.

Le projet, d’un coût de 1,8 milliard de dollars, vise à faciliter les échanges d’énergie entre les deux pays. Environ 3 000 MW devraient transiter à travers la ligne d’interconnexion de 500 kV à construire. L’Egypte prévoit d’envoyer de l’énergie en Arabie saoudite en journée et d’en recevoir en soirée, en utilisant la différence de pointe de consommation électrique entre les deux pays.

Trois sous-stations électriques sont prévues dans le cadre de ce projet, environ 1 350 km de câbles aériens et 22 km de câbles sous-marins.

Selon un rapport présenté lors de la vidéoconférence présidée mardi par le ministre saoudien de l’Énergie, le prince Abdulaziz bin Salman, et le ministre égyptien de l’Électricité, Mohamed Chaker, la mise en œuvre du projet sera entamée l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *