Gabon/Exploitation de pétrole: bénéfice net de 52 millions de dollars en 2021 pour BW Energy




La société norvégienne détient une participation de 73,5% dans le permis Dussafu Marin, au large du Gabon

 

BW Energy a réalisé un excédent brut d’exploitation (Ebitda) de 147,2 millions de dollars en 2021 et un bénéfice net de 52 millions de dollars à la fin du même exercice, selon le rapport annuel présenté par l’opérateur le 24 février. Au 31 décembre, BW Energy détenait un solde de trésorerie de 150 millions de dollars. 

L’opérateur explique avoir bénéficié d’une bonne tenue des prix de l’énergie en 2021. Il anticipe un “contexte positif pour 2022”

La société norvégienne est principalement active au Gabon, où elle détient une participation de 73,5% dans le permis Dussafu Marin, au large du pays d’Afrique centrale.

La production de Dussafu en 2021 a été générée par le champ Tortue. Au quatrième trimestre, Tortue a permis de pomper en moyenne 12 250 barils de pétrole par jour (bpj), pour une production totale d’environ 1,1 million de barils de pétrole sur la période (dont environ 830 000 bpj pour BW Energy en fonction de sa participation).

Une deuxième phase de développement du champ a été bouclée en octobre avec la mise en service de deux autres puits, pour un total actuel de cinq puits en exploitation, a souligné BW Energy.   

Le pétrole brut du champ a été commercialisé, entre octobre et décembre, à un prix moyen de 79 dollars par baril par rapport à un coût de production (hors royalties) de 27 dollars par baril.

La production de l’ensemble de l’année 2021 à Dussafu a été d’environ 11 300 barils de pétrole par jour, soit environ 4,1 millions de barils de pétrole sur toute la période. 

Selon les projections de BW Energy, la production totale pour Dussafu en 2022 devrait se situer entre 4,2 et 5,2 millions de barils bruts, en y ajoutant le pétrole attendu de la mise en production, vers la fin du quatrième trimestre 2022, des premiers puits sur les champs satellites Hibiscus/Ruche

En Afrique, BW Energy est aussi présente en Namibie où elle possède une participation de 95% dans le champ gazier offshore Kudu, en partenariat avec la compagnie pétrolière nationale de Namibie Namcor. Namcor prévoit d’utiliser le gaz de Kudu pour la production d’électricité. BW Energy travaille actuellement sur le plan de développement du champ et la recherche de financements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *