Electrification rurale: le Cameroun obtient un prêt de 150 millions de dollars de l’IDA pour le Perace




Le ministre de l’Economie a signé l’accord relatif au projet avec la Banque mondiale le 12 juin

 

 

Le ministre camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) a reçu l’habilitation, par un décret présidentiel signé le 08 juin 2020, de signer un accord de prêt d’un montant de 150 millions de dollars américains (environ 87,8 milliards de F CFA), pour le financement partiel du Projet d’électrification rurale et d’accès à l’électricité dans les régions sous-desservies du Cameroun (Perace).

L’accord a effectivement été signé le 12 juin à Yaoundé par le Minepat, Alamine Ousmane Mey, avec le représentant du directeur des opérations de la Banque mondiale au Cameroun, Ibrah Ramdam Sanoussi.

Les fonds proviennent de l’Association internationale de développement (IDA), institution du Groupe de la Banque mondiale.

Le Perace vise la fourniture d’électricité à près de 417 localités rurales dans six régions du Cameroun: Adamaoua, Nord, Extrême-Nord, Est, Nord-Ouest et Sud-Ouest.

Il vise un accroissement du taux d’accès à l’électricité d’environ 4,46%, selon la Banque mondiale.

Construction de mini-centrales électriques, construction et réhabilitation de postes de transformation, construction et réhabilitation de lignes moyenne et basse tension sont quelques-uns des travaux qui seront menés dans le cadre de ce projet.

Le coût global de mise en oeuvre du projet est estimé à 122 milliards de F CFA. Le gouvernement camerounais a reçu fin novembre 2019 à Yaoundé une subvention de 10 milliards de F CFA de l’Union européenne pour le projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *