Des contrats dans le secteur de l’énergie prévus lors de la visite du président français au Kenya




Emmanuel Macron est attendu à Nairobi le 13 mars, dans le cadre d’une tournée qui le conduira préalablement à Djibouti et en Ethiopie

 

Trois milliards d’euros de contrats dans les secteurs du transport, des infrastructures, de l’énergie et de la ville durable seront signés lors de la visite d’Emmanuel Macron (photo) au Kenya le 13 mars, a-t-on indiqué à l’Elysée.

Le chef de l’Etat français entame lundi soir une tournée de quatre jours en Afrique de l’Est – Djibouti, Ethiopie, Kenya – avec l’objectif « de donner une nouvelle vigueur » au partenariat noué par Paris avec ces pays, notamment sur le plan économique.

Sur ce dernier point, le déplacement au Kenya – la première visite d’un président français dans de pays depuis l’indépendance de 1963 – « sera historique », a-t-on souligné à l’Elysée. « Un montant significatif de contrats de l’ordre de 3 milliards d’euros seront signés à cette occasion. »

« Les grands secteurs concernés par ces contrats portent sur le transport, les infrastructures, l’énergie et la ville durable », a-t-on ajouté.

La présidente de GE Alstom en France, Corinne de Bilbao, le PDG de Danone, Emmanuel Faber, le PDG D’Egis, Nicolas Jachiet, la directrice générale d’Engie, Isabelle Kocher, et le PDG d’EDF, Jean-Bernard Levy, figurent notamment dans la délégation économique qui accompagnera Emmanuel Macron au Kenya.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *