Les dépenses du budget 2022 du Nigeria en hausse d’environ 25%




Le projet transmis au Parlement dépasse de 3 360 milliards de nairas (8,18 milliards USD) les 13 030 milliards de nairas (31,7 milliards USD) approuvés pour 2021

 

Le président nigérian Muhammadu Buhari a présenté le 07 octobre au Parlement le projet de budget 2022 de son gouvernement, de 16 390 milliards de nairas (39,8 milliards de dollars), soit une augmentation des dépenses d’environ 25 % par rapport à cette année.

Le Nigeria, premier producteur de pétrole d’Afrique, a été durement touché par la pandémie de coronavirus et les mesures de confinement qui ont nui au prix mondial du pétrole brut. Le projet transmis au Parlement dépasse de 3 360 milliards de nairas (8,18 milliards USD) les 13 030 milliards de nairas (31,7 milliards USD) approuvés l’an dernier. Mais avec l’inflation de 17% constatée en juin, l’augmentation des dépenses sera beaucoup moins élevée en termes réels.

Ce projet de budget suppose que la production de pétrole brut du Nigeria sera en moyenne de 1,88 million de barils par jour, à un prix moyen de 57 dollars le baril, et un taux de change de 410 nairas par dollar.

Le président Buhari a déclaré aux législateurs lors d’une session conjointe des deux chambres du Parlement que le projet de loi de 2022 était un « budget de croissance économique et de durabilité ».

Le projet de budget prévoit un taux de croissance du PIB de 4,2 % et une inflation de 13 %, avec un déficit de 6 260 milliards de nairas, ce qui représente 3,4 % du PIB estimé.

Le déficit sera principalement couvert par de nouveaux emprunts. Le pays le plus peuplé d’Afrique a plongé dans sa deuxième récession en quatre ans en 2020, alors que la pandémie de Covid-19 perturbait l’économie mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *