La construction de la centrale hydroélectrique de Singrobo-Ahouaty attribuée au groupe français Eiffage




Côte d’Ivoire – Signé par le groupe français Eiffage avec l’exploitant Ivoire Hydro Energy, le contrat prévoit de commencer les travaux début 2019 pour une durée de trois ans

 

Le groupe français de bâtiment et travaux publics (BTP) Eiffage a remporté un contrat à presque 110 millions d’euros pour concevoir et construire une centrale hydroélectrique en Côte d’Ivoire, a-t-il annoncé mardi, 09 octobre.

« Eiffage remporte le contrat pour la conception construction de l’aménagement hydroélectrique de Singrobo-Ahouaty en Côte d’Ivoire pour un montant de près de 110 millions d’euros », dit dans un communiqué le groupe, numéro 3 français du BTP après Bouygues et Vinci.

Signé avec l’exploitant ivoirien Ivoire Hydro Energy, le contrat prévoit de commencer les travaux début 2019 pour une durée de trois ans.

Il « porte sur la conception construction du génie civil, ainsi que sur la fabrication, l’installation et la mise en service de l’ensemble des équipements hydromécaniques, électromécaniques et électriques de cette centrale de 44 mégawatts », précise Eiffage.

La centrale hydroélectrique de Singrobo-Ahouaty est prévue à Tiassalé, à environ 148 km de la capitale Abidjan, sur le fleuve Bandama.

A fin 2017, la puissance électrique installée de la Côte d’Ivoire était estimée à 2 200 mégawatts, avec 40% de cette offre portée par l’hydroélectricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *