Les combustibles fossiles représenteront encore 77% de la consommation énergétique mondiale en 2040 (étude)




L’agence américaine d’information sur l’énergie (AAIE) vient de publier ses perspectives sur la consommation mondiale d’énergie entre 2017 et 2040

 

Le pétrole, le gaz et le charbon seront toujours les sources d’énergie les plus utilisées d’ici à 2040, d’après les simulations présentées dans les perspectives énergétiques mondiales 2017 (International Energy Outlook 2017); publiées le 14 septembre 2017 par l’Agence américaine d’information sur l’énergie ( US. Energy Information administration en anglais).

D’après les projections de l’Agence, la demande mondiale en énergie devrait croître de 28% entre 2017 et 2040, portée essentiellement par les pays émergents. La consommation en Asie absorberait plus de la moitié de cette demande.

Les combustibles fossiles, d’après l’AAIE, représenteront 77% de la demande à cet horizon. Dans cette catégorie et selon le scénario envisagé, les combustibles liquides comme le pétrole, passeront de 33% en 2015 à 31% en 2040. Face aux fluctuations des prix de cet hydrocarbure, l’AAIE estime que les pays chercheront à trouver d’autres sources d’énergie selon leurs possibilités.

Le gaz naturel pour sa part est présenté comme le combustible fossile qui connaitra la meilleure croissance avec une augmentation de la consommation de 1,4% par an.

Le recours au charbon diminuera en Chine (de 0,6% par an entre 2017 et 2040); tandis qu’il augmentera en Inde. La part mondiale du charbon devrait passer selon ces estimations de 27% en 2015 à 22% en 2040.

La consommation des énergies renouvelables augmenterait d’environ 2,3% par an entre 2015 et 2040.

Le nucléaire devrait connaître aussi une bonne tendance avec une augmentation de la consommation projetée à 1,5% par an au cours de la période considérée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *