Cameroun : le bois coupé le long de la ligne de transport d’électricité du projet Nachtigal sera remis au Minfof et “à la population locale” (NHPC)

La société du projet hydroélectrique indique avoir recensé 1 655 tiges de bois noble. L’opération de déboisement déjà en cours sur le corridor de la ligne

 

Le bois coupé le long du corridor de la ligne de transport d’électricité du projet d’aménagement hydroélectrique Nachtigal sera “mis à disposition du Minfof [ministère des Forêts et de la Faune, NDLR], le reste du bois coupé étant, quant à lui, mis à disposition de la population locale”, révèle NHPC dans sa lettre d’information du début d’année, publiée le 20 janvier. 

La société du projet Nachtigal précise qu’un inventaire réalisé entre juin et juillet 2019 a permis de recenser “1655 tiges.”

La construction de la ligne de transport d’énergie du projet Nachtigal a été attribuée à l’entreprise française Bouygues Energies et Services.

D’après les informations de Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), l’entreprise de construction a entamé l’opération de déboisement général du corridor de la ligne au courant du mois de novembre 2019. 

La ligne de transport de 225 kV est prévue sur une distance d’environ 50 km entre l’usine et un nouveau poste situé à Nyom 2, au nord de Yaoundé.

“Pour des questions de sécurité”, le corridor dispose d’une largeur de 50 mètres, et pourrait également exploiter les dispositions d’un “décret ministériel établissant des servitudes de 25 m, de part et d’autre du corridor central, donnant droit d’y élaguer les arbres de plus de 10 mètres”, soutient NHPC.

La mise en service de la ligne, pour l’évacuation des premiers mégawatts du projet Nachtigal, est “prévue pour le début de l’année 2022”.

Elle “a vocation à être rétrocédée par la suite à la Sonatrel en sa qualité de gestionnaire du réseau de transport”, rappelle NHPC. 

Le Projet hydroélectrique Nachtigal – localisé à l’amont de la confluence des fleuves Mbam et Sanaga, à environ 65 km au nord de Yaoundé – comprend principalement un barrage principal, un canal d’amenée, un lac de retenue (421 hectares) et une ligne de transport de 225 kV. 

L’énergie produite par la centrale de Nachtigal – 420 MW – sera cédée au concessionnaire du service public de la production et de la distribution de l’électricité Eneo pendant 35 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *