Nigeria: au moins 119 stations d’approvisionnement en gaz domestique fermées dans l’Etat de Kaduna




Ces stations sont jugées « clandestines ». L’opération rentre dans le cadre d’une directive du gouverneur de l’Etat, prise à la suite de l’explosion de gaz survenue le 04 janvier causant la mort de huit personnes

 

Au moins 119 stations « clandestines » d’approvisionnement en gaz ont été fermées à Kaduna, dans le nord du Nigeria, a rapporté un officiel jeudi, 23 janvier.

Cette fermeture est conforme à la directive du gouverneur de l’Etat de Kaduna, émise à la suite de l’explosion de gaz du 4 janvier, a indiqué Jibrin Lawal, directeur de l’Autorité de protection de l’environnement de Kaduna (KEPA).

L’explosion, survenue dans un point de vente illégal de gaz à Sabon Tasha, dans la circonscription locale de Chikun, avait causé la mort de huit personnes et blessant quatre autres.

Le gouverneur de l’Etat de Kaduna, Nasir El-Rufai, a ordonné le 7 janvier la fermeture de tous les points de vente de gaz clandestins situés dans des zones résidentielles dans l’Etat, avec effet immédiat.

Le rechargement en gaz est une activité à haut risque qui ne doit pas être autorisée dans les zones résidentielles, a déclaré M. Lawal.

Au total 77 stations d’approvisionnement légales, disposant d’une licence, ont été fermées jusqu’à ce que les mesures de sécurité exigées soient satisfaites, et 42 autres opérant sans licence ont été fermées par mesure réglementaire pour éviter tout danger, a-t-il ajouté.

Jibrin Lawal a précisé que l’Agence continuera d’inspecter les installations de gaz afin de s’assurer qu’elles répondent aux procédures de fonctionnement standard. KEPA compte aussi aider les sites industriels de l’Etat à déplacer leurs sites de chargement en gaz hors des zones résidentielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *