Cameroun : AMI pour l’élaboration d’un Plan directeur de la production, du transport et de la distribution de l’électricité




Ledit Plan, dont l’avis de manifestation d’intérêt a été rendu public le 21 mars, vise à optimiser l’évacuation de l’énergie des centrales de production “vers des centres jusqu’ici très mal desservis”

 

Le ministère de l’Eau et de l’Energie (Minee) a rendu public, ce 21 mars 2019, un avis de manifestation d’intérêt (AMI) signé le 13 mars dernier et portant sur la “pré-qualification d’une firme de consultants pour l’élaboration d’une étude d’optimisation de l’évacuation des ouvrages de production de l’électricité dans le cadre du Plan directeur Production, Transport et Distribution de l’électricité.”

L’étude s’inscrit dans le cadre du Plan de développement du secteur de l’électricité (PDSE) à l’horizon 2035, adopté par le gouvernement en 2014. Le PDSE a été réalisé par la firme tunisienne Studi International. Il comprend des données sur la demande nationale d’énergie, la production et le transport, mais pas la distribution; secteur que le Minee veut aussi intégrer.

Le Plan directeur Production, Transport et Distribution de l’électricité “permettra d’adresser les questions de distribution et d’optimiser l’évacuation des centrales de production vers des centres jusqu’ici très mal desservis”, justifie le ministère de l’Energie.

Les prestations de la firme de consultants qui sera retenue consisteront en la production d’avant-projet sommaire (APS), d’avant-projet détaillé (APD) et en la préparation des documents d’appel d’offres (DAO) pour “la réalisation des bouclages du réseau de transport autour des centrales de production afin d’alimenter les localités mal desservies ; la construction de deux nouvelles centrales solaires dans les villes ci- après : Tcholliré (afin de desservir les localités de Taparé, Larki, Poli…), Kousseri (afin de mieux desservir les  localités de Makari, Goulfey, Fotokol…); ainsi que la construction de deux nouvelles centrales hybrides dans les régions du Nord-Ouest et de l’Est notamment dans les villes ci-après : Kumbo et Batouri ;.et enfin renforcer les capacités du personnel du Maître d’Ouvrage.”

La durée prévue des prestations est de 08 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *