Algérie: accord entre la Sonatrach et Total pour le développement du gisement gazier Tin Foyé Tabankort Sud




Le PDG du groupe pétrolier et gazier français Total, Patrick Pouyanné, et celui de la compagnie nationale des hydrocarbures d’Algérie, Abdelmoumen Ould Kaddour, ont signé le 07 octobre à Alger un contrat d’exploitation conjointe sur 25 ans de ce périmètre

 

Le groupe pétrolier et gazier français Total et la compagnie nationale des hydrocarbures d’Algérie- Sonatrach – ont signé dimanche, 07 octobre, à Alger, un contrat d’exploitation conjointe (Sonatrach 51%, Total 49%), sur 25 ans, d’un champ gazier, dont les réserves sont estimées à 100 millions de barils équivalent pétrole (bep), pour un investissement d’environ 400 millions de dollars.

Le champ est situé dans la zone Tin Foyé Tabankort Sud (TFT-Sud), à 20 km du site gazier de Tin Foyé Tabankort et à 1 200 km d’Alger. Le consortium Sonatrach-Total-Repsol, qui l’exploite depuis 1999, y a déjà investi plus de 1,2 milliard de dollars.


Lire aussi: Algérie: la prolongation de la concession du champ gazier TFT va permettre de récupérer des réserves additionnelles de plus de 250 millions de bep

TFT-Sud fait partie « des gisements mineurs qui, s’ils sont pris seuls, ne peuvent pas être rentables économiquement », a expliqué le PDG de Sonatrach, d’où l’idée de le « connecter » au champ de TFT et d’utiliser « les installations existantes de TFT ». « C’est pour ça que l’investissement (…) est de 400 millions de dollars seulement » contre 1 à 1,5 milliard sur un terrain vierge, a-t-il souligné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *