Les villes congolaises de Zongo et de Libengué attendent l’énergie des usines de Boali en Centrafrique




Un projet d’interconnexion électrique est en cours entre les villes des deux pays, selon l’ambassadeur de la RDC en République centrafricaine Esdras Kabalé

 

L’ambassadeur de la République démocratique du Congo en République centrafricaine, Esdras Kabalé, s’est félicité, mercredi 15 septembre, du projet d’interconnexion électrique en cours entre des villes des deux pays.

Ce projet doit permettre aux usines hydroélectriques de Boali en Centrafrique de fournir du courant à la ville congolaise de Zongo, située sur les rives de l’Oubangui en face de Bangui, et celle de Libengué, située en face de la ville centrafricaine de Mongoumba, a-t-il expliqué lors d’une rencontre avec les députés membres du groupe d’amitié Centrafrique-RDC.

Pour le diplomate, le projet va permettre à ces villes du nord-ouest de la RDC de se développer.

La localité de Boali est dotée de trois usines de production hydroélectrique: Boali 1 (08 MW), produit de la coopération franco-centrafricaine depuis 1954; Boali 2 (10 MW), acquise grâce à la coopération avec la Yougoslavie en 1978 et pour laquelle un projet d’ajout de 5 MW a été confié à la Chine; enfin, Boali 3, qui ne disposait pas encore d’une turbine au bas du barrage en fin d’année 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *