Tanzanie: les droits de prospection de gaz dans la concession onshore Ruvuma étendus jusqu’en août 2023




La coentreprise titulaire des droits, dirigée par ARA Petroleum Tanzania, a obtenu du ministère de l’Energie une prolongation de deux ans

 

ARA Petroleum Tanzania Limited (APT), opérateur au sein de la coentreprise détenant les droits d’exploration de la concession onshore (à terre) Ruvuma, a obtenu du ministère tanzanien de l’Énergie une prolongation de deux ans pour la prospection d’hydrocarbures dans ladite concession.

Ce nouveau délai a pris effet le 15 août, a précisé la société britannique Aminex – partenaire de la coentreprise -, dans un communiqué publié le 18 août dernier.

D’ici au mois d’août 2023, APT et ses partenaires devront avoir foré un puits déjà défini (Chikumbi-1), réalisé une campagne d’acquisition sismique 3D sur une superficie de 200 kilomètres carrés, conclu les négociations autour de la vente de gaz qui sera extrait sur le site.

La coentreprise prévoit de lancer les études sismiques au courant du troisième trimestre 2021 et le forage du puits Chikumbi-1 au début du troisième trimestre 2022.

Ruvuma contient la découverte Ntorya, qui abriterait en moyenne des ressources récupérables estimées à 1 990 milliards de pieds cubes de gaz (évalués en fonction des risques).

La concession est exploitée par APT (50%), la société britannique Aminex – à travers sa filiale tanzanienne Ndovu Resources Limited – (25%) et l’entreprise pétrolière britannique Scirocco Energy (25%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *