ONU-Habitat veut favoriser la construction de 600 000 maisons écologiques en Afrique de l’Est




D’après l’institution internationale, la construction et la maintenance des maisons consomment actuellement « 60% de toute l’énergie utilisée en Afrique de l’Est »

 

L’agence onusienne pour les établissements humains (ONU-Habitat) a annoncé, lundi 27 novembre à Nairobi (Kenya), qu’elle allait aider les Etats est-africains à adopter des techniques de construction écologiques pour promouvoir la lutte contre le changement climatique.

« L’ONU met actuellement en place le programme régional sur la promotion de l’efficacité énergétique dans les bâtiments d’Afrique de l’Est afin d’intégrer les mesures d’efficacité énergétique dans les codes, les politiques et pratiques de construction », a expliqué à Xinhua Fredrick Ochieng, expert en énergie à ONU-Habitat, en marge du Forum sur la validation du Plan stratégique et Institut de recherche du Kenya sur la construction.

ONU-Habitat mène ce programme au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, au Rwanda et au Burundi où l’agence espère déclencher la construction de 600 000 bâtiments écologiques sur une période de cinq ans.

M. Ochieng a noté qu’actuellement la construction et la maintenance des maisons consomment 60% de toute l’énergie utilisée en Afrique de l’Est.

« Nous voulons aider la région à améliorer son efficacité pour réduire la quantité de gaz à effet de serre émise dans l’atmosphère », a-t-il affirmé.

Le programme sur la promotion des principes de construction écologiques est financé par le Fonds mondial pour l’environnement (FEM) et fournit une assistance technique dans le domaine de la construction écologique, du financement des maisons et des codes de construction nationaux pour le Rwanda, le Kenya, l’Ouganda. Il contribue également au développement des nouvelles licences de construction en Tanzanie.

Le programme régional a formé plus de 500 architectes et experts dans le domaine de l’efficacité énergétique dans le domaine de la construction.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *