Les modules d’énergie solaire photovoltaïque sont à plus de 80% meilleur marché qu’en 2009 (Irena)




Dans un rapport rendu public en janvier 2018, l’Agence internationale pour les énergies renouvelables indique que le coût de l’électricité générée par le photovoltaïque a diminué de près de trois quarts entre 2010 et 2017

 

Le coût de production des énergies renouvelables connaît une baisse rapide, d’après le dernier rapport de l’Irena sur ces ressources.

Les modules d’énergie solaire photovoltaïque sont à “plus de 80% meilleur marché qu’en 2009”; le coût de l’électricité générée par le photovoltaïque a diminué de près de trois quarts entre 2010 et 2017 “et continue de baisser”, relève l’Agence basée à Abou Dhabi (Emirats arabes unis).

La moyenne pondérée globale du coût actualisé de l’énergie (LCOE) des projets d’énergie solaire photovoltaïque à grande échelle a chuté de 73% depuis 2010, atteignant 0,10$/kWh pour les projets engagés en 2017.

“L’innovation technologique, les politiques propices et la volonté de lutter contre le changement climatique ont placé les énergies renouvelables au centre de la transformation énergétique mondiale”, explique Adnan Z. Amin, directeur général de l’Irena.


Lire aussi: Baisse “impressionnante” du coût de production de l’électricité à partir des énergies renouvelables en 2017 (Rapport)

En 2016, les nouvelles capacités installées représentaient 71 GW pour le solaire photovoltaïque.

“Selon toute probabilité”, les nouvelles capacités d’énergie solaire photovoltaïque mondiales atteindront ou dépasseront 90 GW en 2017, prédit l’Irena.

Toujours dans le solaire, mais cette fois en ce qui concerne les centrales solaires thermodynamiques à concentration (CSP), ces dernières pourraient fournir de l’électricité à des coûts oscillant entre 0,06$/kWh et 0,10$/kWh d’ici à 2020.

Pour illustration: dans les CSP, un projet qui sera commandé dès 2020 dans le sud de l’Australie aura un coût de 0,06$/kWh; tandis qu’à Dubaï, un projet qui sera engagé à partir de 2022 aura un coût de 0,07$/kWh, souligne l’Irena.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *