Les éoliennes terrestres constituent l’une des sources d’électricité les plus compétitives (Irena)




La base de données des enchères de l’Irena (Irena Auctions Database), à fin 2017, contenait un total de 293 GW de projets d’énergies renouvelables à travers le monde, avec 114 GW (39% du total) identifiés dans les éoliennes terrestres

 

Les éoliennes terrestres constituent “l’une des sources de production d’électricité les plus compétitives”, selon le rapport de l’Irena de janvier 2018 qui compare les coûts de production d’électricité à partir des énergies renouvelables en prenant 2017 comme année de référence.

Des ventes au Brésil, Canada, Allemagne, Inde, Mexique et Maroc ont permis de relever un coût actualisé de l’énergie (LCOE) à 0,03 dollar par kWh, note l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena).

Au niveau technologique, entre 2010 et 2017, les prix des éoliennes ont diminué d’environ 50%, “en fonction du marché”. Le coût de l’électricité fournie par les éoliennes terrestres a diminué de près d’un quart depuis 2010, avec des coûts moyens de 0,06 USD par kilowattheure en 2017, explique l’organisation intergouvernementale dédiée à la promotion des énergies renouvelables.

L’Irena entend par là permettre aux décideurs, industriels, chercheurs et autres professionnels de connaître “le vrai coût des énergies renouvelables”.

L’analyse des tendances des “coûts actualisés de l’énergie” (LCOE) des projets en cours donne à estimer que les coûts moyens de l’éolienne terrestre pourraient passer de 0,06$/kWh en 2017 à 0,05$/kWh en 2020, selon l’étude.

Les récents projets d’éolienne en mer (offshore) menés en Belgique, Danemark, Pays-Bas, Allemagne et Royaume-Uni “laissent supposer” que les coûts des projets engagés en 2020 et au-delà pourraient passer de 0,06$/kWh à 0,10$/kWh. 

 


Articles liés: 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *