Marché du pétrole: l’Opep prolonge pour le 7e mois consécutif sa hausse de production de 400 000 barils par jour




Décision prise pour le mois de février 2022 par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, regroupés sous l’appellation Opep+

 

L’Opep+ a confirmé, mardi 04 janvier, l’augmentation de sa production de pétrole de 400 000 barils par jour en février en misant sur un impact limité du variant Omicron du coronavirus sur la demande mondiale de brut.

Il s’agit d’un prolongement pour le septième mois consécutif de la hausse décidée au printemps dernier.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, dont la Russie, a entrepris l’an dernier d’augmenter progressivement l’offre mondiale de brut après les réductions sans précédent mises en œuvre en 2020 pour contrer la chute des prix provoquée par la pandémie.

Dans un rapport technique que Reuters a pu consulter dimanche avant la réunion de mardi, le groupe relativise l’impact du variant Omicron sur la demande globale en le décrivant comme « modéré et de courte durée » tout en maintenant tabler sur des perspectives économiques inchangées.

Si les objectifs de production de l’Opep+ augmentent régulièrement, sa production réelle ne progresse pas aussi vite, certains pays étant confrontés à des contraintes imprévues.

Le groupe dans son ensemble a ainsi raté son objectif de 730 000 bpj en octobre puis de 650 000 en novembre selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *