L’Italie veut assurer les besoins en énergie de la Sardaigne à partir d’importations d’électricité de l’Algérie




Le projet repose sur des câbles sous-marins entre l’Algérie (région de Shafia sur la côte orientale) et l’Italie (Sardaigne)

 

Le ministère algérien de l’Energie a déclaré avoir discuté avec les autorités italiennes à Rome, de l’approvisionnement en électricité de l’île de la Sardaigne via des câbles sous-marins, financés par des banques européennes.

Le ministère a indiqué, dans un communiqué, que le président-directeur général de la compagnie algérienne d’électricité Sonelgaz (gouvernementale) Mourad Ajal avait rencontré à Rome le ministre italien de la Transformation environnementale, Roberto Cingolani.

Le PDG de Sonelgaz s’est concentré, durant la rencontre, sur la réactivation du projet à travers des câbles sous-marins entre l’Algérie (région de Shafia sur la côte orientale) et l’Italie (Sardaigne) avec une capacité de 1 000 à 2 000 mégawatts.

Dans un communiqué rendu public le 23 mai en soirée et consulté par l’Agence Anadolu, la partie italienne a manifesté un intérêt particulier pour ce projet et a suggéré que la Commission européenne soit impliquée via un financement assuré par des banques européennes.

La mise en œuvre du projet se fera en partenariat entre Sonelgaz côté algérien et la société italienne de transport d’électricité Terna.

L’Algérie, à travers Sonelgaz et ses filiales, dispose de capacités de production d’électricité de plus de 22 000 mégawatts, selon les données officielles de l’entreprise, avec une production principalement réalisée via des stations de gaz naturel.

Les autorités ont récemment lancé un appel d’offres pour produire 1 000 mégawatts d’électricité grâce à cinq centrales solaires photovoltaïques dans le sud du pays.

L’Algérie alimente également la Tunisie en électricité depuis des décennies et a signé, en 2021, un accord avec la Compagnie libyenne d’électricité pour approvisionner le pays d’Afrique du Nord en électricité via le réseau tunisien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *