Hydrocarbures: actif au Gabon, Tanzanie, Angola, Maurel & Prom a vu son CA baisser de 43% entre janvier et septembre 2020




Le chiffre d’affaires du producteur français d’hydrocarbures s’est établi à 212 millions de dollars sur les neuf premiers mois de l’année

 

 

Le producteur français d’hydrocarbures Maurel & Prom a vu son activité lourdement affectée les neuf premiers mois de 2020, dans un contexte de chute des prix du brut. Sur cette période, son chiffre d’affaires a baissé de 43% à 212 millions de dollars, indiqué l’opérateur le 22 octobre dernier.

Le groupe a d’abord souffert de la chute du prix de vente moyen, qui a perdu 44% sur cette période, souligne-t-il. En revanche, sa production elle-même n’a reculé que de 2%, à 26 458 barils équivalent pétrole par jour.

Cette baisse de production résulte essentiellement d’une réduction d’activité au Gabon sur le permis d’Ezanga, en raison des quotas décidés par l’Opep : Maurel et Prom y a extrait 17 500 barils par jour ces neuf mois, contre 20 238 b/j sur la même période l’an dernier (en retrait de 14%).

Actif également en Tanzanie (gaz) et en Angola, Maurel et Prom est aussi en exploration en France, avec le permis de Mios (Gironde).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *