Cameroun: Eneo planifie de mettre en service des centrales solaires d’une capacité de 25 MW dans le septentrion d’ici 2019




Ces centrales sont prévues à Maroua (Extrême-Nord), Guider (Nord) et Ngaoundéré (région de l’Adamaoua). Des “offres fermes” déjà reçues

 

Eneo, opérateur de production et de distribution d’électricité, compte mettre en service, d’ici 2019, des centrales solaires pour une capacité globale de 25 MW dans le septentrion.

“Il s’agit des centrales de Maroua (15 MW), celles de Guider et Ngaoundéré qui apporteront chacune une puissance de 10 MW”, mentionne la Note d’information sur le service électrique pour le mois de février 2018, une publication d’Eneo partagée à Energies Media.

Le projet sera attribué à un producteur indépendant d’électricité.

“Au stade actuel, 4 offres fermes ont été reçues (sur 50 candidats présélectionnés au départ) et sont en cours  d’analyse”, indique Eneo.

Energies Media n’a pas pu avoir des précisions sur les soumissionnaires de ces “offres fermes”.

Les centrales devraient entrer en service “au cours du premier semestre 2019”.

Pour Eneo, à travers cette initiative, il s’agit d’inciter les entreprises privées, nationales ou internationales, à investir davantage dans les centrales solaires à travers le pays.

Selon les données disponibles au ministère de l’Eau et de l’Energie, dans la partie septentrionale, région de l’Extrême-Nord notamment, le potentiel du rayonnement solaire est évalué entre 5,7 et 6 kWh/j/km2. Dans la partie méridionale, l’irradiation solaire serait de 4 kWh/j/km2.

La compagnie nationale de distribution d’électricité n’est pas à son premier projet de centrale solaire. En janvier 2018, Eneo a inauguré à Djoum (Sud-Cameroun) une centrale solaire de 186 kWc (kilowatts-crête) qui sert d’appoint à une centrale au diesel de 1 115 kW.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *