Côte d’Ivoire: 303 millions d’euros disponibles pour le développement de la centrale à gaz d’Atinkou (390 MW)




Ce financement, fourni sous forme de dette par des institutions de financement du développement, représente 75% du coût total de réalisation de cette infrastructure prévue à l’ouest de la capitale Abidjan

 

Le groupe franco-africain Eranove, propriétaire de la Compagnie ivoirienne de production d‘électricité (Ciprel), va bénéficier d’un prêt de 303 millions d’euros pour le développement du projet de centrale thermique à cycle combiné (turbines à gaz et à vapeur) d’Atinkou, a annoncé la Société financière internationale (IFC) le 04 mars.

L’IFC a été l’arrangeur principal de ce financement en dette, qui représente 75% du coût total (404 millions d’euros) de réalisation de cette infrastructure prévue à Taboth, dans le département de Jacqueville, à environ 40 km à l’ouest d’Abidjan.

Les prêteurs sont essentiellement des institutions de financement du développement à l’instar de la Banque africaine de développement (BAD), la Société néerlandaise de financement du développement (FMO), la Société allemande d’investissement et de développement (DEG), l’Emerging Africa Infrastructure Fund (EAIF) du PIDG, le Fonds de l’Opep pour le développement international (OFID) et l’IFC du Groupe de la Banque mondiale.

Les travaux de la centrale ont connu du retard. Selon le calendrier présenté par le gouvernement ivoirien en décembre 2018, ces travaux devaient démarrer en 2019 pour être achevés en fin d’année 2020 en vue d’une mise en service de la centrale en 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *