Mali : la convention de concession de la première phase de la centrale solaire de Sikasso approuvée par le gouvernement




La première phase vise à mettre en exploitation des panneaux solaires photovoltaïques d’une capacité de 29,6 mégawatts-crête (MWc) dans le sud du pays, sur le projet qui vise une puissance totale de 50 MWc

 

Le gouvernement malien a adopté, le 21 mars dernier en conseil des ministres, un projet de décret portant approbation de la convention pour la réalisation de la première phase de la centrale solaire photovoltaïque de Sikasso (50 MWc), dans le sud du pays.

La première phase de la centrale vise la mise en exploitation de panneaux solaires d’une capacité totale de 29,6 MWc.

D’après les données publiées par le gouvernement malien, le ministère de l’Energie et de l’Eau du Mali a signé une convention de concession avec la société PowerPro pour la réalisation de la centrale; dans le cadre d’un contrat BOOT (Construction, possession, exploitation et transfert).

Le coût de réalisation de la centrale est de 28,872 milliards de Francs CFA (environ 43,9 millions d’euros) hors taxes et hors droits de douane.

La société PowerPro a été retenue par le ministère de l’Energie et de l’Eau dans le cadre d’un processus de sélection des concessionnaires pour exploiter des ouvrages d’énergie renouvelable dans le cadre de partenariats public-privé.

PowerPro exploitera la centrale de Sikasso pendant 28 ans une fois cette dernière réalisée.

Pour le gouvernement malien, cette centrale, qui fait partie d’un programme de développement à grande échelle des infrastructures d’énergie renouvelable permettra de “réduire la dépendance en énergie thermique et le déficit énergétique croissant du pays”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *