Ghana/Hydrocarbures : Aker Energy dans l’attente de l’approbation du Plan de développement intégré et des opérations du bloc DWT/CTP




Ledit plan, axé sur la mise en production du champ Pecan, a été soumis au ministère ghanéen de l’Energie par l’opérateur norvégien le 28 mars. L’approbation comme condition avant la décision finale d’investissement

 

L’entreprise norvégienne Aker Energy a présenté et soumis, le 28 mars dernier à Accra, au ministre de l’Energie du Ghana, John Peter Amewu, le Plan de développement intégré et des opérations (Integrated Plan of Development and Operations en anglais, PDO) du bloc offshore Deepwater Tano Cape Three Points (DWT/CTP).

Le plan vise la mise en production du champ Pecan – du bloc DWT/CTP -, situé à environ 115 kilomètres au large du Ghana, dans des profondeurs d’eau allant de 2400 à 2700 mètres.

Après approbation du plan par les autorités ghanéennes, les partenaires de l’association s’engageront dans le processus pour la décision finale d’investissement. La première production du champ Pecan pourrait intervenir dans un délai de 35 mois après l’atteinte de la décision finale d’investissement, explique Aker Energy.

Pecan sera le quatrième champ producteur de pétrole en mer au Ghana, a déclaré le ministre ghanéen de l’Energie lors de la réception du document.

L’exploitation des ressources du gisement est prévue à partir d’une Unité flottante de production, stockage et déchargement (FPSO) et d’un système de production sous-marin (SPS).

Le développement du champ prévoit 26 puits sous-marins (dont 14 puits horizontaux producteurs d’huile et 12 puits d’injection d’eau et de gaz).

Les réserves totales du champ sont estimées à 334 millions de barils de pétrole brut, avec un plateau de production pouvant atteindre 110 000 barils par jour. La durée de vie du champ est estimé à 25 ans.

Aker Energy et ses partenaires ont besoin de mobiliser un investissement de 4,4 milliards de dollars, hors coût de location du FPSO, pour la première phase – axée essentiellement sur la mise en valeur des ressources de Pecan.

Au-delà des projections de la première phase, Aker Energy évalue à 450 – 550 millions de barils équivalent pétrole (Mbep) les ressources contingentes (2C) présents dans le champ Pecan.

Avec les données des deux puits d’évaluation en cours de forage – Pecan South et Pecan South East – Aker Energy indique que les ressources totales pourraient atteindre 600 – 1 000 Mbep.

Aker envisage par ailleurs avec le constructeur norvégien Ocean Yield ASA l’option d’un second FPSO: Dhirubai-1. Si l’option est exercée, Dhirubai-1 sera utilisé pour augmenter la production ou pour le développement d’autres ressources en fonction des volumes et de la répartition géographique de ces derniers.

Aker, à travers sa filiale Aker Energy Ghana Limited, est l’opérateur du contrat pétrolier signé avec le gouvernement ghanéen pour le bloc DWT/CTP.

Il détient une participation de 50% dans l’association au sein de laquelle on retrouve également le russe Lukoil – à travers Lukoil Overseas Ghana Tano Limited (38%) -, la compagnie pétrolière nationale du Ghana (Ghana National Petroleum Corporation, GNPC) qui détient 10%, et la société privée ghanéenne Fueltrade (2%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *