Gabon/Produits pétroliers: le gouvernement limite les subventions de l’Etat au gaz domestique et au pétrole lampant pour 2019




La mesure, qui découle des orientations budgétaires édictées par les bailleurs de fonds, notamment le FMI, a été présentée dans un communiqué publié mercredi, 17 avril

 

La marge de manœuvre des pouvoirs publics, en matière de subvention des produits pétroliers, s’est amenuisée depuis des années, selon un communiqué publié mercredi, 17 avril, par le gouvernement gabonais.

Dans l’optique de préserver et maintenir la paix sociale et de contenir les variations des cours du baril de pétrole en chute libre depuis 2014, bien que l’on ait noté une évolution positive en fin d’année 2018, l’Etat a décidé de subventionner uniquement le gaz domestique et le pétrole lampant cette année.

La mesure qui découle des orientations budgétaires édictées par les bailleurs de fonds, notamment le FMI, procède de la poursuite de deux objectifs.

Dans un premier temps, selon le ministère gabonais du Pétrole, il est question, entre autres, de dégager des recettes additionnelles pour le financement des chantiers du gouvernement, à l’instar de la construction des infrastructures et des équipements sociaux de base, assurer la gratuité de l’accouchement ou encore le règlement de la masse salariale.

Le gouvernement, à travers cette option, veut aussi faire face à la baisse continue de la production pétrolière nationale passée de 240 000 barils par jour (bpj) en 2014, à moins de 200 000 bpj en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *