Zambie: le groupe français Engie met en service un mini-réseau électrique dans le village de Chitandika




Ce mini-réseau fournit de l’électricité aux habitants et aux entreprises locales, ainsi qu’à un centre de santé rural et deux écoles

 

L’énergéticien français Engie a annoncé, le 03 avril dernier, l’inauguration d’un mini-réseau électrique en Zambie, dans le village de Chitandika (est du pays).

Ce mini-réseau, baptisé “PowerCorner” va fournir de l’électricité aux habitants de ce village de 1 500 habitants, “aux entreprises locales ainsi qu’aux services publics dont un centre de santé rural et deux écoles”, selon le communiqué publié par le groupe.

PowerCorner est une initiative d’Engie, qui cible l’électrification des zones rurales en Afrique à partir de mini-réseaux. Le premier mini-réseau PowerCorner du groupe, d’une puissance de 16 kWc, a été mis en service à Ketumbeine, village tanzanien, près d’Arusha, en mars 2016.

L’entreprise compte actuellement 13 mini-réseaux en exploitation ou en construction en Tanzanie et en Zambie.

Elle compte développer 2 000 mini-réseaux d’ici 2025 pour fournir de l’électricité à 2,5 millions de personnes, d’entrepreneurs, de PME et d’entreprises locales grâce aux énergies renouvelables.

“L’objectif d’Engie consiste à fournir à 20 millions de personnes dans le monde un accès à une énergie décarbonée et décentralisée d’ici 2020, grâce aux dernières technologies numériques”, relève le groupe.

En Zambie, où Engie a démarré ses opérations en 2017 dans le domaine des installations solaires domestiques à travers Engie Fenix, l’entreprise indique avoir commercialisé sa solution Solar Home System à 70 000 clients représentant un total de 350 000 personnes.

“A ce jour, Fenix a vendu plus de 400 000 installations solaires domestiques en Ouganda, en Zambie, au Nigeria, en Côte d’Ivoire et au Béninen touchant 2 millions de personnes, souligne Engie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *