Ghana: entre 450 et 550 millions de barils équivalent pétrole présents dans le champ Pecan (Aker Energy)




Première estimation faite par l’opérateur de ce champ après la fin des opérations de forage du puits d’évaluation Pecan-4A. Deux autres puits envisagés sur le champ devraient permettre de porter ce potentiel à 600 voire 1 milliard de barils équivalent pétrole

 

Le Norvégien Aker Energy a affirmé jeudi dernier, 10 janvier, avoir découvert du pétrole en quantités commerciales au large du Ghana (Afrique de l’Ouest).

La compagnie pétrolière a indiqué que les opérations de forage du puits Pecan 4A avaient révélé « environ 450-550 millions de barils équivalent pétrole (Mbep) » – de ressources contingentes (2C) – dans le champ Pecan, à 166 km au large de la ville côtière Takoradi. Le champ est situé dans le bloc offshore Deepwater Tano Cape Three Points (DWT/CTP).

Avec les deux prochains puits d’évaluation envisagés, le Plan de développement (Plan of Development, POD) de Aker Energy pourrait porter les réserves totales de ce champ à 600-1 000 Mbep, a précisé la compagnie dans un communiqué.

Le gouvernement ghanéen a déclaré que cette annonce était une « bonne nouvelle » qui pourrait apporter « de nouvelles perspectives à l’économie » et une nouvelle source de financement pour investir dans des projets sociaux-économiques à l’avenir.

Aker Energy a commencé à exploiter le champ Pecan l’année dernière. Le groupe norvégien est opérateur du bloc Deepwater Tano Cape Three Points, avec une participation de 50%; aux côtés du russe Lukoil (38%), de la compagnie pétrolière nationale du Ghana (Ghana National Petroleum Corporation, GNPC) qui détient 10%, et la société privée ghanéenne Fueltrade (2%).

Le Ghana, dont les premiers gisements offshore ont été découverts en 2007, est devenu producteur de pétrole en 2010, ce qui a permis de donner un coup d’accélérateur à sa croissance économique. Les réserves du pays sont estimées entre cinq et sept milliards de barils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *