La plus grosse compagnie pétrolière norvégienne est officiellement devenue Equinor




Statoil a solennellement changé de nom mercredi, 16 mai; une transformation censée refléter sa diversification dans les énergies renouvelables

 

La plus grosse compagnie pétrolière norvégienne Statoil est officiellement devenue Equinor mercredi, 16 mai, un changement de nom censé refléter sa diversification dans les énergies renouvelables.

Le groupe a marqué ce jalon d’un tweet poétique en anglais: « Statoil est de l’histoire ancienne, Equinor un mystère. Suivez-nous pour voir ce que l’avenir réserve ».

Proposé en mars et adopté mardi lors de l’assemblée générale des actionnaires, le changement permet au groupe d’estomper, au moins dans la syntaxe, sa dépendance à l’État norvégien (Stat) qui le détient à 67% et au pétrole (oil).

Le nouveau nom est censé combiner l’idée d’équité et d’équilibre (« equi« ) et l’origine géographique (« nor » pour Norvège).

Fondée en 1972 pour exploiter les importants gisements pétroliers de la Norvège, l’entreprise cotée à Oslo et New York est désormais présente dans les énergies renouvelables avec notamment des champs d’éoliennes en mer au large du Royaume-Uni.

Elle compte consacrer d’ici 2030 entre 15 et 20% de ses investissements aux « nouvelles solutions énergétiques ».

Mais cette mutation a laissé de glace les défenseurs de l’environnement, qui accusent le groupe d’« éco-blanchiment ».

« Le changement de nom de Statoil pour attirer de nouveaux talents ne sera pas suffisant aussi longtemps que Equinor explorera des zones vulnérables telles que l’Arctique et la Grande Baie australienne », a tweeté le chef de Greenpeace Norvège, Truls Gulowsen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *