Le Cameroun confirme son adhésion aux principaux instruments juridiques de l’Alliance solaire internationale




Le président de la République a promulgué la loi lui permettant de ratifier l’accord-cadre amendé portant création de l’Alliance. Cet accord-cadre amendé élargit l’adhésion à l’ASI de tous les pays membres de l’ONU et non plus exclusivement aux pays situés entre les tropiques du Cancer et du Capricorne

 

Déjà pays membre de l’Alliance solaire internationale (ASI), le Cameroun vient de prendre une loi permettant au président de la République de ratifier l’accord-cadre amendé portant création de l’Alliance. Il avait été signé par la partie camerounaise le 02 octobre 2020 à Yaoundé, selon le décret de promulgation de la loi, signé par le chef de l’Etat camerounais le 27 avril. 

A son établissement à Marrakech en novembre 2016, l’accord-cadre portant création de l’ASI limitait l’adhésion “aux pays riches en ressources solaires, situés entièrement ou partiellement entre les tropiques du Cancer et du Capricorne”. L’accord-cadre amendé élargit quant à lui la possibilité d’adhérer à l’ASI à tous les Etats membres des Nations unies.

L’Alliance a été lancée par la France et l’Inde fin 2015, lors de la 21e conférence des parties (COP21) à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Ccnucc). Son premier sommet s’est tenu en mars 2018 en Inde. 

Elle a été mise en place en vue d’accélérer le déploiement des technologies de l’énergie solaire pour favoriser la transition énergétique au sein de ses pays membres. Elle a pour mission de regrouper les besoins des pays membres afin de passer des commandes communes ou de faire un appel d’offres global pour faire baisser les coûts des projets de manière générale; et les prix des équipements liés à la production/exploitation de l’énergie solaire en particulier. L’Alliance s’est fixée pour objectif de mobiliser plus de 1 000 milliards de dollars d’ici à 2030 pour le “déploiement massif” de l’énergie solaire.

A l’heure actuelle, 86 pays (Cameroun inclus) ont déjà signé et ratifié l’accord-cadre pour être membres à part entière de l’ISA, peut-on lire sur le site de l’organisation.

Reaction(s) :

  1. Son excellence le président de la République du Cameroun vient de donner un signal fort pour l’adhésion du Cameroun à l’Alliance Solaire Internationale. Pour tout dire .les énergies vertes sont celles qui démontrent à suffisance la réelle valeur de la nature. Nous ,professionnels dudit domaine remercions le chef de lEtat du Cameroun pour cette adhésion du Cameroun à l’ASI;tout en demandant au président de la République du Cameroun qu’ils fassent intégrer les professionnels dudit domaine dans cette nouvelle Institution à fin de rentabiliser et viabiliser ce secteur denergie qui viendra résoudre ce déficit energetique au maximum tant en zone urbaine et même dans les villages. vivement que le personnel(les ingénieurs,Techniciens Supérieur et Technicien) de cette Institution soit spécialement recruté localement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *