Algérie: les exportations d’hydrocarbures ont rapporté 20 milliards de dollars à la Sonatrach en 2020




Ce montant est en baisse de 39% par rapport à l’exercice 2019, d’après les résultats présentés fin juin 2021 par la compagnie pétrolière nationale d’Algérie

 

Le géant pétrolier algérien Sonatrach a réalisé un chiffre d’affaires à l’export de 20 milliards de dollars en 2020, soit une baisse de 39% par rapport à l’année précédente à cause de la pandémie de coronavirus, a rapporté l’agence officielle APS.

« Pour Sonatrach, l’impact (de la crise sanitaire, NDLR) a été similaire à celui enregistré sur les compagnies » pétrolières, a déclaré le 29 juin le directeur Gestion de la Performance au sein du groupe, Mohamed Rochdi Boutaleb, lors d’une conférence de presse, cité par l’agence officielle APS.

Le responsable a souligné que les compagnies pétrolières avaient subi des pertes de l’ordre de 40% de leurs revenus pendant la pandémie avec l’effondrement des prix du pétrole, et réduit leur production et leurs investissements.

L’investissement de Sonatrach a ainsi atteint 5,7 milliards de dollars, en baisse de 30% par rapport à 2019.

Toutefois, « les efforts déployés par Sonatrach ont permis d’atteindre des résultats positifs, notamment en matière d’exploration et de renouvellement des réserves, de mise en service de nouveaux projets et infrastructures gazières et d’exportation, pour la première fois de la décennie, de gasoil et d’essences », a assuré le responsable, toujours d’après APS.

Selon les chiffres présentés par la compagnie nationale, la production commercialisée de Sonatrach s’est élevée en 2020 à 140 millions TEP (tonne équivalent pétrole), en baisse de 7% par rapport à 2019. Les exportations ont elles atteint 81 millions TEP.

Sonatrach relève cependant une « nette amélioration » durant les cinq premiers mois de l’année 2021 par rapport à 2020, la production primaire d’hydrocarbures ayant atteint 78 millions TEP, soit une hausse de 4% par rapport à fin mai 2020. Sur la même période, le chiffre d’affaires à l’export s’est établi à 12,6 milliards dollars contre 8,7 milliards dollars l’année dernière.

Par ailleurs, Sonatrach pourra toujours assurer l’approvisionnement de l’Espagne en gaz naturel via le gazoduc Medgaz et grâce aux capacités de liquéfaction de l’Algérie, a promis le PDG du groupe, Toufik Hakkar, mardi à Alger.

L’Algérie est depuis des années le principal fournisseur de gaz de l’Espagne, notamment via le gazoduc Medgaz (dont Sonatrach possède 51% et Naturgy 49%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *