Cameroun: “accord essentiel” trouvé entre le gestionnaire de la centrale à gaz de Kribi et ENEO

KPDC, qui réclamait une importante facture impayée, réaugmente “progressivement” l’énergie fournie, selon le directeur général de la filiale du britannique Actis Energy

 

Kribi Power Development Company S.A. (KPDC) et le concessionnaire du service public de production et distribution d’électricité du Cameroun ont trouvé un “accord essentiel” sur le paiement de la dette due par ENEO.

L’annonce a été faite par le directeur général d’ENEO, Joel Nana Kontchou, le 14 février dernier à Kribi (Sud-Cameroun).

“Par conséquent, KPDC augmente progressivement ses livraisons d’énergie au profit de la communauté nationale. Réduisant du même coup les risques de délestage”, a ajouté M. Nana Kontchou, sans donner les détails de l’accord.

KPDC, filiale du britannique Globeleq – producteur indépendant d’énergie – gère la centrale à gaz de Kribi (216MW). L’énergie produite par la centrale est régulièrement injectée dans le Réseau interconnecté Sud (RIS).

En novembre 2017, le directeur général de KPDC, Hans Francis Simb Nag, avait annoncé la décision de réduire la production de la centrale de 100 MW, du fait de factures d’approvisionnement impayées avoisinant 46 milliards de F CFA (environ 70 millions d’euros), de son unique client ENEO.

Outre KPDC, ENEO serait également en voie de régler sa dette auprès de Gaz du Cameroun S.A. qui alimente en gaz naturel une centrale de 50 MW à Douala. Estimée à 8,7 millions de dollars en début d’année, l’ardoise est passée à 05 millions de dollars à la mi-février 2018.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *